VACNET-MAURITANIE : Point sur la riposte contre le Covid19 : Communiqué Nr 37

Le Réseau de la Société Civile d’Appui et de soutien à la Vaccination et au renforcement du système de santé en Mauritanie « Vacnet-Mauritanie », a le plaisir de partager avec vous, le trente-septième Communiqué publié, dans le cadre de la riposte contre le Covid19.

Le nombre de cas confirmés en Mauritanie, au 15 juin 2020,  depuis le début de la riposte au COVID-19, a atteint 1.887  cas confirmés, 360 guérisons et 91 décès, selon des sources officielles.

Le  Directeur général de la santé dans son point de presse quotidien, a pointé du doigt la responsabilité de ce qu’il a  appelé, les porteurs sains qui circulent librement parmi la population.

Et il a raison dés lors, qu’un porteur sain est une personne asymptomatique, dont l’organisme est infecté, mais ne présente pas de signes cliniques.

Sur ce sujet deux questions se posent ;

1: comment ses porteurs sains le savent-ils ? Ont-ils fait  l’objet d’un test par les services compétents du Ministère de la santé, auquel cas, ils auraient été confinés, comme tout le monde ? Le Ministère de la santé a-t-il  des informations sur l’identité de ses personnes et ne les a pas confinées ?

Par ailleurs, nous avons constaté, qu’en dépit des mesures de prévention et de protection des citoyens prises par le gouvernement, depuis plusieurs semaines, le champ de la propagation du covid19, s’est  élargi  à plusieurs Wilayas du pays et même à des localités lointaines et enclavées comme Aoujeft.

Comparativement au Sénégal, qui a levé les mesures barrières et dont la population équivaut cinq fois à celle de notre pays, nous avons enregistré un nombre plus élevé de  décès : (Mauritanie 85 décès Sénégal 91 décès).

Dans ce sens, nous pensons que la mobilisation nationale est devenue une urgence publique et que tous les acteurs doivent être mis à profit dans le cadre d’un comité national de crise.

Il est désormais clair que le gouvernement à lui seul, ne vaincra pas cette épidémie, sans l’adhésion de toutes les mauritaniennes et  de tous les mauritaniens.

Il  faut nécessairement la coordination opérationnelle avec la société civile compétente, qui regarde, impuissante le compteur officiel des infectés et des décédés tristement tourné, quotidiennement et de manière ascendante.

Nous félicitons les décisions suivantes, prises ce lundi, par le comité interministériel de veille, dans sa réunion périodique d’évaluation sur l’évolution de la situation du Covid19 :

1) Poursuivre la nouvelle stratégie de santé.

2) Maintenir en l’état le dispositif préventif actuel pour deux semaines supplémentaires.

3) Rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics (marchés, bureaux, voies publiques…)

4) Consacrer la journée de vendredi à la désinfection des grands marchés, des bureaux, commerces…;

5) Veiller à l’application rigoureuse de l’interdiction des cérémonies et regroupements;

Le comité renouvelle son appel aux citoyens à se conformer aux consignes et recommandation de santé pour leur propre protection et les exhorte à plus de solidarité et d’entraide pour dépasser cette crise.

En toute logique, au-delà de l’épidémie elle-même, un impact psychologique négatif et durable  marquera, sans aucun doute un tournant dans notre vie post covid19.

A propos

Site web d'information et de communication de L'ONG SOS Abbere

Laisser un commentaire