Mauritanie-GFF : La synthèse des activités réalisées en 2020 et les perspectives pour 2021 du Réseau des OSC engagé dans le processus du GFF en Mauritanie :

Le Réseau des OSC engagé dans le processus du GFF  coordonné par le  Vacnet-Mauritanie  issu d’élections libres et transparentes de  l’Assemblée Générale  organisée à l’ hôtel Wissal , du 05 Octobre 2019,  à  Nouakchott  est composé  de 300 ONGs, dont  la moitié a adhéré en 2020 .

Il est représenté  sur l ensemble du territoire national, s’appuyant sur des points focaux actifs, expérimentés  et engagés,  aussi bien dans le domaine de la vaccination  que sur celui  de la  mobilisation de l’expertise technique, et la sensibilisation positive des décideurs,  pour une meilleure représentation des communautés, dans le but de faire avancer  au mieux la SRMNEA.

Ainsi, nous nous faisons le devoir  et le plaisir  de partager avec nos partenaires et la communauté nationale, notre contribution dans le développement du processus du GFF en Mauritanie :

Mobilisation de l’Expertise technique et sensibilisation des partenaires en 2020 :

Bien que l’année 2020, fût une année difficile, caractérisée par la pandémie  du  Covid19, qui a frappé littéralement nos populations déjà pauvres et vulnérables,  nous avons réalisé un travail remarquable en  un temps record : Ci après, l’essentiel de notre contribution en 2020.

  • Sur ce plan, un memo d’entente a été signé entre The African Sustainable Development Advisors, Inc « AFRISDA, Inc. « Conseillers Africain en développement durable » et le Vacnet-Mauritanie,  le 6 juin 2021.

Même si, les échanges pour aboutir à ce résultat ont été entamés entre les deux parties, au 3éme trimestre de l’année 2020.

  • Participation au Webinaire d’échange et de concertation, organisé par la Banque Africaine de Développement « BAD »  au profit des OSC, pour la Région de L’Afrique du Nord, à l’ occasion du lancement de la revue de mise en œuvre de sa Politique de Diffusion et d’Accès à l’Information (DAI), est au à mettre à ce crédit.

Au cours de cet important événement,  tous les obstacles qui empêchent l’avancée de la société civile, engagé dans le processus de la vaccination et du GFF  ont été soulevés et des promesses de retour positif dans ce sens ont été faites par la BAD.

  • Participation à la Conférence mondiale «  Teach to Reach »  organisée par la Fondation Apprendre Genève avec le soutien de la Fondation Bill & Melinda Gates, au profit d’experts et praticiens de la vaccination de 25 Pays de part le monde.
  • Participation à la conférence en ligne organisée par Branch Manage At American Savings Bank,  sous le thème : Unir les leaders mondiaux et les avant-gardistes pour réinventer des solutions aux plus grands défis mondiaux.
  • Participation au Forum annuel de la Société Civile, organisé, le 26- 27 novembre 2020, par la Banque africaine de développement.
  • Invitation pour la participation à la réunion qui sera organisée conjointement par  ENN (Nutrition Exchange) le Réseau de nutrition d’urgence (ENN), UNICEF et Save the Children , du 9-1 0 février 2021,
  • Adhésion à la Plateforme des ONGs des droits humains en Mauritanie et participation aux pré-sessions de formation organisées de  L’ UPR INFO
  • Participation aux travaux d’une session spéciale sur les approches communautaires, le lundi 9 novembre 2020 – événement parallèle à la Conférence internationale francophone sur le VIH, l’hépatite et la santé sexuelle (AFRAVIH 2020)
  • Participation aux travaux de l’atelier virtuel, sur l’engagement des coalitions des organisations de la société civile et de jeunes travaillant sur le GFF, qui s’est tenu le 19 octobre 2020, 12  sur la Plateforme ZOOM.
  • Participation au webinaire, organisé conjointement, par GAVI et le Conseil d’ Administration de L’Organisation d’Afrique Francophone pour le Renforcement des Systèmes de Santé et de la Vaccination (OAFRESS), le 12 juin 2020, sur la plateforme virtuelle Webex.

Activités réalisées  et sensibilisation des partenaires sur le Plan national :

Activités ::

  • Réalisation d’importantes actions  de sensibilisation  des  populations,  sur l’ensemble du territoire national,  sur les dangers que constitue le Covid19,  la nécessité de respecter les mesures barrières et les consignes recommandées dans ce sens, par le Ministère de la Santé, à travers la mise en ligne  de 36 Communiqué de presse,  publiés  sur nos blogs, nos pages Twitter, Facebook et linkdin
  • Participation aux travaux de la première édition  du Dialogue Multipartenaires qui s’est déroulée à L’ OMS, sous la présidence du Directeur général de la Santé, et ses  collaborateurs de la surveillance épidémiologique et du PEV. D’autres partenaires, parmi lesquels, le GAVI, L’ OMS, L’UNICEF, et le Vacnet-Mauritanie, entre autre acteurs de la SC.
  • Réalisation de l’activité initiée par L’ OAFRESS dans le cadre du mouvement communautaire de lavage des mains et la mobilisation des organisations à base communautaire.
  • Correspondance adressée à GAVI en vue de le sensibiliser sur la nécessité de notre implication en complément de L’ OASYS dans la mise en œuvre  du déploiement de la solution « Wellness Pass » de Mastercard en Mauritanie.
  • Participation à l’édition 2020 à l’atelier annuel de la société civile du GFF, qui s’est déroulé sur la plateforme Zoom, du 19 octobre 2020
  • Participation le vendredi 16 octobre 2020, aux travaux de la 1ere réunion préparatoire des activités de renforcement de la Couverture Vaccinale au niveau de Nouakchott Sud et Nouakchott Nord, qui s’est tenue dans le bureau du Directeur de la Santé de la Mère et de l’enfant DSME
  • Atelier de partage et de dialogue autour des questions de pérennisation du financement de la santé, au cours duquel une formation a été dispensée pour 20 parlementaires à L’Assemblée nationale

Sur le Plan de la sensibilisation des  décideurs nationaux.

Démarches entreprises :

  • Plusieurs rencontres et réunions de travail avec le Ministre de la Santé,  ainsi qu’avec ses collaborateurs concernés,  par la vaccination et  la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent.
  • Rencontre avec le Commissaire aux droits de l’homme, à l’Action humanitaire et aux relations avec la société civile, ainsi qu’avec ses collaborateurs concernés
  • Rencontre avec le Représentant de L’Unicef.
  • Des parlementaires, des maires, des journalistes, des notables et des hommes d’affaires ont été également rencontrés.
  • Le Président du Conseil d’Administration du Vacnet,  basé à Genève a déployé des efforts dans le cadre de la sensibilisation de nos partenaires au sein de la société civile et du GAVI.

En dépit  de ses efforts ,  une réalité reste évidente,  la pandémie du COVID-19 a fortement impactée les services de la SRMNEA-N, en particulier les consultations prénatales et les accouchements dans les centres  de santé.

Mais d’une manière générale, une communication  horizontale, verticale et transversale,  nationale et  infranational, soutenue et constante à été tout le long de l’année 2020,  la force  motrice de notre contribution  et le secret de notre succès.

L’un des principaux atouts  de notre réseau est la maitrise de l’information, la formation et la qualification de nos points focaux sur le  mécanisme du GFF, et surtout notre proximité  des populations.

Perspectives :

Pour l’année 2021, nous envisageons  dans notre plan d’action :

  • Réalisation d’activités de renforcement des capacités des ONG et des coalitions membres, améliorer leurs aptitudes à développer des propositions et mobiliser des ressources.
  • Réalisation d’activités sur la responsabilité autour du maintien des services essentiels de SRMNCAH et de l’engagement communautaire pour promouvoir la demande

Ce sont deux  volets  justifiés, par le fait que,  2019 et 2020, ont été pratiquement des années creuses, qui ont provoqué une récession économique  sur le plan national et limité les sources de financements externes à cause des impératifs de la Pandémie du Covid19.

Et qui s’inscrivent dans le cadre de la vision du réseau,  en perspective de la mise à jour de la stratégie du  GFF pour 2021-2025

Ainsi nous avons constaté, que les répercussions négatives sur la population et sur les ONGS  sont catastrophiques,  nous redoublerons les contacts pour un plaidoyer conséquent dans ce sens.

Nous poursuivrons nos efforts pour unifier les forces de la société civile,  afin qu’elles puissent parler d’une seule voix et  devenir un acteur majeur  et conscient des enjeux, mais aussi de  ses devoirs et de ses capacités.

Nous déploierons  des efforts supplémentaires pour  améliorer la collaboration avec les départements concernés, en particulier le ministère de la santé et le Commissariat aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile.

Avec le ministère de la santé, nous plaiderons pour plus d’implication,dans l’élaboration du Dossier d’investissement, d’une large concertation pour la mise en place de la plateforme multi-acteurs, du partage de l’information, l’amorce d’une nouvelle approche de communication plus constructive et la participation dans la  mise en oeuvre des activités prévues dans le RSS2

 

A propos

Site web d'information et de communication de L'ONG SOS Abbere

Laisser un commentaire