Mauritanie- Comité Technique HPV : Les activités de dénombrement des jeunes filles non scolarisées, âgées de 9 ans à14, ont été confiées au MASEF avec la collaboration du VACNET

C’est au cours de la troisième réunion du comité technique du HPV , qui s’ est déroulée, le lundi 15 mars 2021, au Ministère de la santé, que les représentants du Ministère des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille (MASEF)  et du Réseau de la Société Civile d’Appui et de soutien à la Vaccination et au RSS en Mauritanie « VACNET-MAURITANIE », ont été désignés pour proposer un plan d’action opérationnel ,pour la mise en œuvre des activités  de dénombrement, des filles non scolarisées et/ou dans des zones difficiles d’accès.

Un premier draft, de plan d’action opérationnel, a été peaufiné  pour accéder aux jeunes filles non scolarisées et/ou dans des zones difficiles d’accès.

Cette collaboration Etat Société civile, dans un contexte sanitaire particulier, à la veille du lancement de la Campagne HPV,  prévue le 29 courant, répond à la question d’équité, qui est  un principe directeur du Plan d’action mondial pour les vaccins.

Les filles de cette tranche d’âge, sont souvent exposées à un risque plus élevé d’infection par le PVH et de cancer du col utérin, en particulier quand elles sont séropositives au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ; pour autant, il peut s’avérer difficile d’enregistrer ces cas et de les suivre.

En Mauritanie, ces filles difficiles à atteindre peuvent être des filles, qui ne sont pas inscrites à l’école ou qui la fréquente rarement, des filles vivant dans des zones rurales ou périurbaines, ou des filles vivant dans des lieux difficiles ou dans des zones urbaines densément peuplées

Elles  peuvent aussi travailler  dans le secteur informel,  atteintes  d’handicaps,  séropositives au VIH,  ou simplement, qui se déplacent fréquemment (par exemple les communautés nomades), ou des filles à la charge de personnes réticentes au vaccin.

A propos

Site web d'information et de communication de L'ONG SOS Abbere

Laisser un commentaire