El Hanefi Isselmou Président du Vacnet-Mauritanie : Les premiers pas de la société civile mauritanienne au sein du GFF en Aout prochain.

Depuis que le Groupe des Investisseurs du GFF a validé la demande d’adhésion de la Mauritanie,  juin  2019, le Vacnet qui est le point focal de L’ OAFRESS  dans le Pays  a entamé des démarches auprès du groupe de coordination de la société civile  au sein de ce Mécanisme de Financement Mondial;

C’est dans ce cadre, que le Président du Réseau de la Société Civile d’Appui et de soutien à la Vaccination et au RSS en Mauritanie, «vacnet-Mauritanie » , Mr El Hanefi Isselmou, multiplie les contacts et les échanges dans le but de coordonner une meilleure implication de la société civile nationale dans le GFF

L’engagement sans faille,  régulier et actif du Vacnet, depuis plus d’une décennie  en faveur de la santé et de la nutrition des femmes, des enfants et des adolescents trouve dans cette opportunité le moyen d’aller plus vite et plus loin dans la réalisation de ses objectifs dans ce sens

Ce qui lui permettrait  d’étendre des interventions à fort impact dans les domaines de la nutrition et de la santé reproductive, de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent, à travers des OSC compétentes, expérimentées et opérationnelles.

L es discussions  en cours  ont pour finalité :

–          la mise en place  d’un groupe  D’ OSC  représentants le GFF en Mauritanie

–          l’identification D’OSC  pouvant participer  à la consultation  régionale prévue la fin du  mois d’Aout à Dakar,  en vue  d’introduire les OSC au GFF, et de renforcer les capacités de la société civile dans les pays du GFF à mobiliser des ressources pour contribuer aux objectifs du dossier d’investissement.

Pour rappel, le Mécanisme de Financement Mondial pour les Femmes, les Enfants et les Adolescents (GFF), a annoncé, 21/05/2019, que 9 pays, dont la Mauritanie vont intégrer le GFF, portant à 36 le nombre total des pays appuyés dans le cadre de ce Mécanisme.

Le GFF appuiera  ces  nouveaux Pays  dans la mise en œuvre de leurs stratégies,  visant à donner les  moyens en priorité à  la santé et la nutrition des femmes, des enfants et des adolescents dans leur budget, en vue de sauver des vies et améliorer la santé et le bien-être de millions de personnes

Ce nouveau groupe de pays appuyés par le GFF a été sélectionné selon des critères de besoins et d’engagement au niveau national   Les  36 pays bénéficiant actuellement du soutien du GFF couvrent 67.2% de la mortalité maternelle et infantile évitable avec un indice de capital humain préoccupant,.

A propos

Site web d'information et de communication de L'ONG SOS Abbere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*